Les jeunes de Timia s’activent pour la création d’un musée culturel public

A l’instar des pays africains, notre pays,  le Niger, doit  en partie sa réputation à  sa diversité culturelle née de la pluralité ethnique de sa nation. Chacune des huit régions qui le composent est unique à son genre et offre un important panorama culturel. C’est l’exemple de la région d’Agadez qui cache d’importants vestiges historiques tels que l’ancienne ville  classée récemment patrimoine mondiale par l’Unesco, la Reserve Nationale de l’Air et du Ténéré et des nombreux monuments historiques. Les populations de cette région sont en majorité : les Touaregs, dépositaires  d’une culture identitaire originale et variée. 

Cependant, cette culture, comme toutes les autres cultures africaines est aujourd’hui exposée à des nombreux obstacles qui la mettrait en péril, comme par exemple la dégradation des objets de valeurs sous l’effet des intempéries, le bradage des objets au près des touristes occidentaux, la déperdition de certains objets…

En effet, dans le but de sauvegarder et promouvoir le patrimoine culturel, la coopérative culturelle Efare, fondée par des jeunes étudiants de Timia entend mettre en place un musée culturel public dans la commune rurale de Timia, jusque là réputée pour la diversité de sa culture. Laquelle culture manque de repère et d’espace pour se perpétuer et se conserver et même innover. 

Nous avons entamé les démarches préalables pour la réalisation de cette activité avec l’encadrement de notre ami, Pr Gerd Spittler. Au premier plan, nous avons mené une enquête à travers l’introduction d’un questionnaire afin de recueillir les avis des bénéficiaires, d’appréhender leurs attentes d’évaluer la pertinence et la faisabilité du projet. Ce questionnaire comportait neuf (9) questions relatives à la perception de l’idée, les attentes des cibles sur les services à offrir, leur participation et l’évaluation de la fréquentation selon les périodes et les horaires. 

A travers cette enquête, les populations approuvent  l’idée et promettent d’apporter leurs contributions physiques et même matérielles pour la concrétisation du projet.  

Cette initiative a été saluée par les  autorités locales et même nationales  qui nous ont promis à la limite de leurs possibilités  de nous accompagner  pour  sa concrétisation voire sa pérennisation. 

Nous lançons un appel aux  partenaires techniques et financiers,  aux muséologues  et à toutes les bonnes volontés afin qu’ils nous aident à  réaliser ce joyaux qui participera aux actions et programmes nationaux et internationaux de protection, de diffusion et de valorisation du patrimoine culturel et naturel. 

 

Catégories: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.